Des rénovations en vue dans le secteur italien des jeux d’argent en ligne

Avec l’engouement que le public présente en ce moment pour les jeux d’argent en ligne, et ce, à l’échelle internationale, certains pays comme l’Italie pensent à entreprendre certaines rénovations de leurs services pour pouvoir offrir des jeux toujours plus divertissants à leurs habitants.

Ces changements toucheront notamment au domaine du poker pour des raisons stratégiques.

1009516-Drapeau_de_lItalie

Le poker en ligne, aujourd’hui en difficulté en Italie

Le secteur des jeux d’argent en ligne regroupe différentes activités en Italie. Les plus adoptées par le public sont notamment la machine à sous en ligne qui présente, en plus, une multitude de possibilités de jeux, ainsi que les paris sportifs qui se font le plus d’audience lors des grands événements sportifs internationaux.

Mais il est un divertissement qui se trouve actuellement en difficulté en Italie, le poker qui compte de moins en moins d’adeptes et de recettes.

Une possibilité de partage de liquidités

Afin de redresser la barre sur le secteur du poker en ligne, le gouvernement italien pense à y entreprendre des changements de grande envergure. Une solution sur le partage de liquidités a été notamment évoquée.

histoire-machines-sous

Le procédé consiste à ce que l’Italie se joigne à d’autres pays pour créer des plateformes de poker communs. A partir de ces plateformes, les joueurs auront plus de possibilités de jeux à travers une plus importante audience, issue de différents pays, et une plus grande offre de tournois.

Un projet encore floue

Si les changements s’imposent en Italie dans la mesure où une crise dans le secteur de jeux serait désastreuse pour l’économie du pays, aucune décision n’a encore été officielle quant à la mise en application du projet de partage de liquidités.

De fait, les pays sollicités et les conditionnements du contrat n’ont pas encore été clarifiés. Quoi qu’il en soit, la réalisation d’un tel projet n’aura que des effets positifs pour l’Italie.

Des changements dans la fiscalité italienne pour accompagner ce procédé

D’autres changements, cette fois-ci d’ordre fiscal sont en ce moment dans le programme d’amélioration de services des casinos en ligne de l’Italie.

Effectivement, à partir de la loi Delega Fiscale, les taxes sur les paris sportifs et le poker concerneront 20 % du revenu brut de chaque établissement de jeux en ligne, un changement qui tendra vers une amélioration généralisée de ce type de service de divertissement dans le pays.